Les abris privés, toujours d'actualité ?

Lors de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la protection civile et la protection de la population au 1er Janvier 2021, le principe d’une place protégée par habitant a été maintenu. Par conséquent, les abris sont conservés tout comme l'obligation de construire

 

L’évolution de la situation internationale souligne leur utilité première, à savoir la protection physique de la population. En outre, les abris font partie intégrante des planifications d’urgence découlant de divers scénarios (ex : accident d'une centrale nucléaire).

 

La Suisse dispose d’une couverture importante au niveau des places protégées. Cependant, des déficits subsistent dans des cités ayant des quartiers historiques notamment. De plus, la croissance démographique exige la construction de nouveaux abris. 

 

Lorsque les besoins d'une zone d'habitations sont couverts en places protégées, le versement d’une contribution de remplacement est requis pour les nouveaux projets.